TOMATES ET LAURIERS

laurier.gif                              

 

 

Tomates... à la TDLO

 

 (Réd.) Notre éditorial du numéro de mars, qui reproduisait un texte attribué au pape François, a suscité une avalanche de messages de la part de nos lecteurs, venant du monde entier.

Celui du comte Ch.-M. de la Rocca et, quelques secondes plus tard, celui de Susan Ferré reçu des Etats-Unis apportent enfin la preuve et les références de la non-authenticité du texte qui nous était parvenu par la poste sans autre commentaire.

 

Il n’en reste pas moins que ces choses sont bonnes à dire, à lire et à imprimer.

Nous remercions très sincèrement les lecteurs qui nous ont écrit à ce sujet.

 

A propos de l’éditorial Paroles saintes: le pape François parle aux organistes

(De Monsieur le Comte Charles-Marie de la Rocca)

 

Vous me permettrez, simple lecteur, de réagir, avec beaucoup de respect croyez-le, à votre éditorial 66/1 mars 2014 qui, malheureusement je dois vous en avertir, comporte de nombreuses invraisemblances.
Le discours n'a pas pu être prononcé par François d'une part, parce que l'auteur de l'article en italien duquel il est tiré, Paolo Bottini, dit lui-même qu'il l'a extrait d'une revue de Trévise de 1958...

On aurait pu alors légitimement penser que l'auteur du discours était le pape Pie XII mais là encore, Paolo Bottini précise en exergue de sa publication [Come vorrei che un Papa si rivolgesse agli organisti di chiesa con queste parole!]: Comme je voudrais qu'un pape s'adresse aux organistes avec ces paroles...

...et il rajoute aussi que la dernière partie de l'article, qu'il enregistre aussi entre parenthèses, est un rajout personnel de lui-même! D'ailleurs la dernière phrase de son texte cite le canon 231, qui a trait aux organistes dans le Code Canonique de Jean-Paul II: impossible que Pie XII l'ait cité en 1958 puisque le canon 231 du code Canonique préconciliaire traite de tout autre chose:
Can. 231.§1. Sacrum Collegium in tres ordines distribuitur: episcopalem, ad quem soli pertinent sex Cardinales dioecesibus suburbicariis praepositi; presbyteralem, qui constat Cardinalibus quinquaginta; diaconalem, qui quatuordecim.

En outre le texte est écrit à la première personne, Pie XII ne s'exprimait qu'avec le Vous pontifical de majesté.

Donc en résumé, il s'agit d'un article d'une revue de 1958 paru à Trévise, non signé, mais pas pontifical du tout, et auquel Paolo Bottini a explicitement, il le dit lui-même, rajouté le dernier paragraphe, y compris une bénédiction apostolique pour lui donner une vraisemblance pontificale.

Sincèrement navré donc de vous avoir détrompé sur cette publication fort malencontreuse.

 

 

(De Mme Susan Ferré, USA)

 

Le texte incriminé vient d’un blog de Paolo Bottini, intitulé « Liturgia & Musica ». M. Bottini titrait « Ce que je souhaiterais que le Pape dise aux organistes », et a repris le discours d’une revue appelée « Lo Svegliarino Ceciliano », en 1958.

http://liturgiaetmusica.blogspot.it/2014/01/il-papa-agli-organisti.html

 

La Tribune de l’Orgue remercie ces lecteurs et tous les autres qui nous ont écrit à ce sujet. Espérons que cela donnera des idées à François !